Origine de l'événement

Le Conseil Local de Développement Valence-Drôme-Ardèche-Centre - CLD VALDAC est une instance citoyenne créée en 2006 dans le cadre du Contrat de Développement Rhône-Alpes. Si les citoyens - nous tous - sont invités à apporter leur avis aux cotés de élus du territoire pour enrichir les projets, c’est naturellement que se pose leur implication dans le monde de l’économie. Ne pouvant être présents partout, les citoyens ont préféré s’impliquer dans la promotion de l’Economie Sociale et Solidaire, une économie ou il s’implique le plus.

Les premières manifestations organisées par le CLD en 2007, dans la cadre du mois de l’ESS se sont déroulées aux quatre coins du territoire VALDAC : Chanéac, St Pierreville, Vernoux et Valence.

En 2008, le CLD, avec le concours d’un collectif de structures de l’ESS et de l’association d’études AIRES, entreprend la réalisation d’un diagnostic sur le territoire. Ce diagnostic n’est pas une fin mais le début de manifestations pour faire connaître l’ESS en utilisant cet outil qu’est le diagnostic.

En 2009, le CLD se rapproche du lycée Laffemas qui a déjà des actions avec de organisations locales : SCOP Comédie de Valence, Association Artisans du Monde,  Partage sans Frontières, .... qui se traduit par la présentation du diagnostic, travail en atelier et conférence. Les étudiants en Assistant Manager s’invertissent dans l’organisation de cette manifestation et sa réussite.

Cette même année, au niveau régional est organisé le forum de l’emploi dans l’ESS à Lyon. Constat : peu de personnes de la Drôme et de l’Ardèche ! Mais il n’est pas question de faire un forum d’envergure sur nos deux départements, il est décidé de se rapprocher de Pôle Emploi qui organise « 1 semaine pour 1 emploi ». Des stands réservés à l’ESS permettent de proposer aux personnes en chômage de créer une activité en SCOP d’emploi et d’activité, de proposer des financements, ou des formations.

2010 et 2011, la coopération avec le lycée s’inscrit dans le durable, les étudiants et leurs professeurs s’investissent, et le collectifs de structures ESS - de plus en plus nombreuses, permettent de proposer une meilleure organisation. Et c’est encore le cas cette année.

 
Commentaires (1)

1. Monsieur Foutaise! 17/10/2012

Bien gentil tout ça ... "une instance citoyenne" ... qu'est ce qu'une instance qui ne l'est pas ? pourquoi faut il en passer par là ? Quelle poids peut avoir une instance comme celle ci dans les décisions législatives ? comment cela peut marcher sans une notion de combat et de lutte ? comment peut on parler du "sud" sans s'indigner ? comment ?!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site